Comment choisir un collant ?

Il est indispensable pour une femme d’avoir dans son tiroir à vêtement des collants. Face à la multitude de collants présents sur le marché vestimentaire, il est très difficile de faire le bon choix. Sur quoi se baser alors pour choisir son collant ?

La taille

Pour éviter de mettre des collants serrés, certaines femmes optent pour des tailles au-dessus de la taille habituelle. C’est une mauvaise idée. En le faisant, le collant laisse des plis au niveau des chevilles et la couleur est mal répartie. Un collant opaque peut donner l’impression d’être semi-opaque.

La taille du collant est définie par la longueur des jambes et le tour de la hanche. Aussi, il ne faut pas confondre la taille du jean et celle du collant. Pour une meilleure orientation sur les tailles de collants, rendez vous ici. Une femme mince et grande par exemple portera un bas de taille L alors que ses jeans sont de taille S.

Les deniers

C’est le chiffre se terminant par « D » ou par « den » inscrit sur la boîte des paires de collants. Il donne une indication de la transparence et de la finesse du bas. Plus les deniers sont élevés, plus le collant est épais et compact. Ainsi :

  • De 5 à 30 den, le collant est transparent, semi-transparents voire très fin ;
  • De 30 à 50 den, le collant est semi-opaque et un peu plus épais ;
  • Au-delà de 50 den, le collant est opaque ;
  • A partir de 100 den, le collant est entièrement opaque.

L’occasion

Le choix du collant dépend de l’occasion. Le collant se porte en toutes saisons. Il suffit de choisir le collant qui va avec. Au printemps, sortez une paire de collants en laine ou en nylon. Par contre, en période moins froide, une paire de collants en voile fera l’affaire.

Pour un look soirée, optez pour des collants semi-transparents, plus chic que les collants épais. Pour des jambes sublimées, adoptez des collants opaques.